La pathologie de la coiffe des rotateurs

Cette pathologie est très fréquente. Les lésions de la coiffe vont de la simple inflammation à la rupture partielle ou complète des tendons. Elle concerne surtout le muscle supra-épineux et peut parfois s'élargir aux autres tendons. Les patients qui en sont atteint souffre de douleurs et de limitation de leurs mouvements. Cette limitation est due soit à la douleur elle-même soit à la perte d'efficacité du muscle dont le tendon est rompu. Par exemple, une rupture du tendon du muscle sous-scapulaire entrainera une impossibilité à mettre la main dans le dos.
L'atteinte de ces tendons de la coiffe est généralement associée à une inflammation de la bourse sous acromiale (bursite sous acromiale).
La prise en charge doit être avant tout non chirurgicale, c'est à dire associant :
- Des médicaments antalgiques et/ou anti-inflammatoires
- De la rééducation
- Des infiltrations
Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à consulter ici le site de la haute autorité de santé (HAS) qui donne des recommendations concernant la prise en charge de ces lésions. Le point important à retenir est que la chirurgie ne doit être envisagée qu'en cas d'échec du traitement médical bien conduit.
De nos jours, la prise en charge chirurgicale de ces lésions se fait principalement sous arthroscopie. Les gestes qui sont le plus souvent pratiqués sont :
- La résection de la bourse sous acromiale (bursectomie)
- La régularisation d'un acromion dit "agressif" (acromioplastie)
- La section du tendon du long biceps (tenotomie du long biceps)
- La résection du quart externe de la clavicule si il y a une arthrose acromio-claviculaire.
Vous pouvez trouver ci-dessous à titre d'exemple, une vidéo illustrant la technique que j'utilise pour réparer sous arthroscopie les ruptures du tendon supra-épineux.
Vidéo : Un exemple technique de réparation arthroscopique d'un tendon de la coiffe des rotateurs (ici le supra-épineux)
Fiche : Fiche sur la pathologie de la coiffe des rotateurs.

© 2020 by Marc Soubeyrand.