EPAULE

L'épaule correspond à la zone articulaire située à la racine du membre supérieur.
Les pathologies les plus fréquentes pouvant justifier d'une chirurgie sont :
- Les lésions de la coiffe des  rotateurs et tendinites
- Les instabilités de l'épaule : techniques de butée (Latarjet) & Bankart
- L'arthrose : prothèses d'épaule
Vous pouvez cliquer sur ces différentes pathologies pour accéder aux informations spécifiques. Dans la suite de cette page vous trouverez aussi quelques informations didactiques sur l'anatomie de l'épaule qui pourront vous aider à mieux comprendre votre prise en charge.

Les os & articulations

L'épaule au sens large regroupe en fait plusieurs articulations :
- La gléno-humérale : entre la glène de la scapula (=omoplate) & la tête de l'humérus
--> Elle peut faire l'objet d'arthrose que l'on appelle omarthrose. Dans ces cas il est possible de remplacer l'articulation par une prothèse totale d'épaule. Ces prothèses sont soit anatomiques (reproduisent la forme de l'articulation) soit inversées (la forme de l'articulation prothétique est l'inverse de celle de l'articulation).
- L'acromio-claviculaire : entre l'acromion de la scapula & la clavicule
--> Cette articulation est fréquemment source de douleur quand elle fait l'objet d'arthrose. On peut l'infiltrer ou bien encore réséquer le quart externe de la clavicule sous arthroscopie
- La sterno-claviculaire : entre le sternum & la clavicule
- La sous-acromiale : entre l'acromion & le muscle supra-épineux
--> Cette articulation est rempli d'une bourse de glissement qui peut devenir inflammatoire qu'on appelle bursite sous-acromiale. C'est la région dans laquelle se produit le conflit sous-acromial. La forme potentiellement agressive de l'acromion vers le bas ainsi que la bursite expliquent une grande partie des douleurs de l'épaule. Ces lésions expliquent deux gestes classiques que l'on réalise sous arthroscopie en cas de douleurs d'épaule : l'acromioplastie et la bursectomie (on retire la bourse mais elle repousse ensuite sans être douloureuse).

Figure : Les différents os composant une épaule.

Les muscles

- Le muscle deltoide : c'est lui qui couvre l'épaule et lui donne son galbe
- La coiffe des rotateurs : il s'agit d'une série de muscles fixée autour de l'épaule qui font littéralement tourner la tête de l'humérus et par voie de conséquence, l'ensemble du membre supérieur.
--> Le supra-épineux s'insère au sommet et participe à l'abduction en association avec le deltoïde.
--> Le sous-scapulaire s'insère en avant et permet la rotation médiale de l'épaule (qui permet par exemple de mettre la main dans le dos).
--> L'infra-épineux et le petit rond s'insèrent en arrière et permettent la rotation latérale de l'épaule.
- Le muscle trapèze : il lie l'épaule au squelette du tronc et il donne le relief latéral du cou.
- Le muscle biceps : ce muscle est en fait la réunion de deux ("bi") chefs ("ceps") musculaires. L'un des deux, le chef long du biceps, a son tendon qui passe à travers l'articulation gléno-humérale. Le rôle physiologique de ce tendon n'est pas totalement compris mais ce qui est sûr est que :
--> Il est à l'origine de nombreux cas de douleurs d'épaule en cas d'inflammation.
--> Il peut se rompre spontanément et dans ce cas, les douleurs chroniques qu'il entrainait disparaissent (après une courte période douloureuse aigüe liée à la douleur)
--> Sa rupture ou sa section chirurgicale (ténotomie du long biceps) n'ont pas de conséquence fonctionnelle en terme d'amplitude de mouvement ou de force. La seule conséquence potentielle est esthétique, et consiste en l'apparition d'une "boule" musculaire à la face antérieure du bras (signe de Popeye).
Vidéo : Les muscles de l'épaule
Figure : J'ai résumé sur cette fiche les principes techniques de la butée selon Latarjet.

© 2020 by Marc Soubeyrand.