L'arthrose de l'épaule

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'arthrose correspond à l'usure du cartilage. Le cartilage correspond à la couche qui recouvre les surfaces osseuses articulaires et qui permet leur glissement. L'arthrose entraîne essentiellement des douleurs et secondairement une raideur articulaire. A ce jour, il n'existe pas de traitement médical pour guérir l'arthrose. Le traitement médical permet essentiellement de soulager les douleurs avec des antalgiques et des infiltrations. On dit ainsi que le traitement médical est symptomatique. C'est pourquoi la chirurgie garde un rôle important dans la prise en charge de l'arthrose. Cependant la chirurgie ne doit être envisagée qu'en dernier recours, une fois que le traitement médical symptomatique n'est plus suffisamment efficace.
Deux articulations de l'épaule sont principalement concernées par l'arthrose :
- la gléno-humérale (entre l'humérus et la glène de la scapula/omoplate).
- L'acromio-claviculaire (entre la clavicule et l'acromion de la scapula/omoplate).
Le traitement chirurgical de l'arthrose gléno-humérale reposera principalement sur la mise en place d'une prothèse d'épaule. Deux grandes familles de prothèse d'épaule existent :
- Les prothèses unipolaires : elles ne remplacent que le cartilage de l'humérus. On ne change pas le cartilage de la glène.
- Les prothèses totales: elles remplacent les cartilages de l'humérus et de la glène. Il existe deux types de prothèses totales :
1) Les prothèses anatomiques : la partie humérale de la prothèse a la même forme que l'humérus natif, c'est à dire convexe. 
2) Les prothèses inversées : la partie humérale de la prothèse est concave tandis que la partie glénoidienne est convexe.
Figure : Un exemple de prothèse anatomique (gauche) et de prothèse inversée (droite)
Figure : J'ai résumé sur cette fiche les principales prothèses utilisées et leurs indications.
Vidéo : Animation 3D illustrant un exemple de prothèse inversée d'épaule.

© 2020 by Marc Soubeyrand.