Fractures du scaphoïde carpien et vissage percutané

 

Les fractures du scaphoïde carpien sont les plus fréquentes des os du carpe. Elles sont le plus souvent non déplacées ce qui les rend accessibles à un vissage percutané sans nécessité de réduction. Le vissage percutané des fractures fraîches permet d'éviter les 3 mois d'immobilisation classiques du traitement non-chirurgical et permet aussi de réduire le risque de pseudarthrose (c.a.d. la non-consolidation ) qui est la complication principale de ces fractures.

Cependant, le vissage percutané est techniquement difficile car le scaphoïde est un os de petite taille et à l'anatomie tourmentée. Afin de faciliter et d'optimiser cette technique de vissage, j'ai effectué plusieurs études expérimentales (ici, et ). De plus j'ai mis au point un système de viseur radioscopique ce qui a abouti au dépot d'un brevet avec la société Arex°.

 

 

FIGURES : un exemple de fracture du scaphoïde (flêche bleue). Une vis a été mise en place en percutané via une courte incision infra-centimétrique. Le patient est ressorti avec une simple attelle amovible de poignet.

FIGURES : Exemple de greffon obtenu chez l'animal. Gauche : image macroscopique. Droite : Histologie en colorations classiques & immunohistochimie. L'aspect obtenu est très proche d'un ligament ou tendon natif. 

© 2020 by Marc Soubeyrand.